« Veiller les uns sur les autres »

Recommandations pratiques pour les Églises et leurs seniors en période de risque sanitaire dû au coronavirus

Établi par le groupe de travail de l’EERS (Version du 10 mars 2020)

 

À l’heure du coronavirus, une fonction éminemment importante revient aux Églises et aux paroisses, qui est de maintenir un esprit et une vie communautaire malgré les circonstances. Toutes les Églises et paroisses sont donc invitées à maintenir leur vie paroissiale, sous de nouvelles formes s’il le faut, et à y maintenir l’inclusion des seniors, en faisant preuve de toute la créativité requise.

 

La propagation du coronavirus en Suisse provoque d’importantes restrictions dans la vie publique mais aussi paroissiale. Les dernières recommandations des autorités visent à protéger le mieux possible du risque de contagion les personnes particulièrement menacées, qui sont les personnes de plus de 65 ans et les personnes souffrant déjà d’une maladie. Les mesures prises pour protéger les personnes de plus de 65 ans sont importantes et justifiées ; toutefois, elles comportent aussi le risque de voir les seniors se sentir isolés ou exclus de pans de la vie publique et paroissiale.

 

Face à ces défis, il vaut la peine que les Églises et les paroisses développent une approche double.

Les paroisses doivent d’une part prendre la situation au sérieux, en évitant de jouer avec la santé des seniors – tout autant que de celle de leurs collaboratrices et collaborateurs – par leurs propres services et rendez-vous et en annulant ou en repoussant ceux-ci selon leur appréciation des risques. Elles doivent d’autre part aussi aller à l’encontre des tendances qui isoleraient les seniors de pans de la vie publique et paroissiale.

Eglise évangélique réformée

Texte en pdf :  Veiller les uns sur les autres

 

L’Eglise protestante de Genève annonce l’annulation des cultes et offices religieux dès ce jour et jusqu’à nouvel avis. En effet, pour faire face aux dispositions du Conseil d’Etat du 11 mars, nous nous devons d’avoir une position claire et lisible pour nos fidèles, une attitude responsable pour prévenir la propagation du virus, tout en restant attentifs aux risques d’isolement social. Seule exception : le culte sera maintenu à la cathédrale St Pierre (moins de 100 participant.e.s si la demande d’autorisation auprès du médecin cantonal est refusée, 350 participant.e.s maximum si la demande est autorisée). La cathédrale est en effet le seul lieu qui permette un regroupement conséquent tout en respectant les consignes de sécurité de l’Etat de Genève.

A noter que les services funèbres doivent se tenir dans la stricte intimité des proches et dans des lieux adaptés aux contraintes. Des mesures spécifiques sont prises pour les autres activités.

Cette mesure a été prise en concertation avec l’Eglise catholique qui a informé annuler les messes à Genève.

Ce temps de jachère est inédit et doit nous inviter à faire communauté d’une autre manière. Il s’offre aussi comme la possibilité de vivre un temps différent durant ce Carême, et d’esquisser la montée vers Pâques autrement. Les pasteur.e.s et diacres de l’Eglise restent bien entendu à disposition de la population. Consultez régulièrement notre site epg.ch